L'ONG CEM et ses amis et partenaires

Vereinssatzung von CEM (gegr. 2014)

Histoire de CEM


L'Organisation non gouvernementale ivoirienne (ONG) "CEM" = "Conservation des Espèces Marines" a été officiellement fondée en 2014e «Père» de l'ensemble est vivant en Côte d'Ivoire depuis 1993 Espagnol Jose Gomez (de profession vétérinaire) qui a vu à Sassandra 1993 grandes tortues de mer ont été tués ainsi que il. Il a donc décidé de se engager à la protection des animaux et a commencé à recueillir des informations et des données. Il a constamment souligné les problèmes, a établi des contacts et d'essayer d'organiser un soutien pour la protection des tortues marines.

Alexandre Dah a pris 2012 comme le biologiste ivoirienne à l'Université de Cocody, Abidjan, l'observation des événements de ponte de tortues de mer dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire sur le sujet de sa thèse de doctorat et a depuis été principalement actif au niveau local à Grand Bereby. Il ya aussi deux employés de la navale militaire (allemands à propos de "la police de l'eau») et Thomas Praud Guive Maxim. Les Ivoiriens sont de bons connaisseurs mentionnés de tortues de mer. Comme provisoirement dernier membre est Olaf Grell, biologiste indépendant de l'Allemagne, ont été ajoutés. Il a vu en 2003 en Afrique de l'Ouest, comme il y ont été tués grandes tortues de mer et a décidé de soutenir l'initiative ivoirienne avec «CEM».

Nos partenaires et amis

La protection des tortues de mer à Grand Bereby financé depuis 2012 par l'FWS (Fish- and Wildlife Service). Particulièrement engagée est Angela Formia, qui effectue également les évaluations pour FWS.

2015 a fourni un appui financier, la Lighthouse Foundation.

Un autre soutien financier continu rend fondée par des biologistes marins allemands Kieler société oceanBASIS GmbH à travers sa Maritime marque de cosmétiques naturels Oceanwell. Avec chaque achat d'un produit Oceanwell-aller 10 cents directement au projet des tortues de mer à Grand-Bereby.

Le projet a également de l'hôtel "Palm Beach-rock" à San Pedro et l'hôtel "Katoum" à Grand Bereby, qui participent à la promotion de l'écotourisme en Côte d'Ivoire est prise en charge.