La côte dans la zone du projet

La côte de Côte d'Ivoire est caractérisée par des marées d'environ 70 cm de hauteur et une houle forte permanente. Le sable est de forme allongée, la couleur est légèrement jaunâtre. La pente de la plage est raide. Les fleuves qui débouchent ne peuvent pas surmonter facilement surmonter le mur de sable, l’eau s’accumule et produit de grandes lagunes où les mangroves grandissent.

Sous certaines conditions de marée et de force de la vague, quand les lagunes sont pleines l’eau parvient à s’ouvrir un chemin et les lagunes s’ouvrent à la mer. Il y a, ainsi, un réarrangement constant de sédiments. Cet habitat est unique. De nombreuses espèces animales et végétales sont adaptées, dont beaucoup ne sont pas encore décrites. Particulièrement typique sont les mudskippers (poissons qui peuvent respirer hors de l’eau), crabes et poissons qui habitent entre la mer et la lagune.

Vers l’intérieur des terres, la zone du projet est occupée par des plantations de palmier à huile et de cocotiers. La végétation naturelle se limite à la bande côtière et les mangroves des lagunes. Sporadiquement, sur quelques pentes raides et dans le versant humide de très petits restes forestiers existent encore. La zone du projet inclut probablement la dernière période portion de côte non développée restante en Côte d'Ivoire.